Soutenance de thèse Thibaut CERNBONA

May 16, 2023
Duration: 00:45:08
Number of views 12
Addition in a playlist 0
Number of favorites 0

En raison de leur nature complexe en réseau de divers acteurs interconnectés et interdépendants, les supply chains n'ont jamais été aussi sujettes et fragiles à l’instabilité, générée par une augmentation massive des catastrophes naturelles et anthropiques au cours de ces dernières décennies et devient la norme. Il est devenu impossible d'ignorer et d'éliminer l'instabilité qui y règne. Être en mesure de faire face à cette instabilité devient alors un défi incontournable et une attente forte des managers. Pour répondre à ce besoin, nos travaux étudient l’applicabilité de l’approche de la Physique de la Décision (de l’anglais Physics of Decision, PoD), une approche innovante d'aide à la décision basée sur les lois du mouvement de la physique classique. Dans cette approche l’accent est mis sur le développement d’un cadre théorique et mathématique pour modéliser l’impact des risques et des opportunités perturbant une supply chain comme des forces physiques, la déviant telle un objet de ses objectifs de performance dans son référentiel de performance multidimensionnel, construit à partir de ses indicateurs quantitatifs clés de performance. Cette connexion forte entre l’atteinte des objectifs de performance d’une supply chain et son exposition aux risques et aux opportunités à travers l’utilisation de lois physiques est une contribution forte de l’approche PoD.

Elle permet (1) d’examiner l’évolution de la supply chain dans son référentiel de performance grâce à une analyse cinématique de sa trajectoire de performance multidimensionnelle et (2) de proposer une analyse réactive et prédictive sur la base des forces physiques identifiées. Ainsi, être capable d'évaluer et de formaliser ces forces de déviation est l'un des défis majeurs pour l'application de l'approche PoD. En raison de la nature imprévisible et non quantifiable des perturbations, la gestion des risques et des opportunités des supply chains ne peut se contenter de dresser une liste des forces l’impactant. Dans ce contexte de forte instabilité, les supply chains se doivent de renforcer leur résilience (leur capacité à résister, à s’adapter et à répondre aux perturbations). Dans la littérature, deux définitions de sa résilience se distinguent : la résilience technique (la rapidité de retour à l’équilibre) et la résilience écologique (la quantité de forces extrinsèques qu’elle est capable de supporter). Nos travaux de recherche cherchent à étudier les apports de l'approche PoD pour mesurer en une seule approche ces deux visions fondamentales de la résilience des supply chains, ce qui à notre connaissance n’a jamais été proposé. Les apports de l’approche PoD réside également dans la maîtrise du référentiel de performance (un espace au cœur du processus de décision) et le calcul théorique de la performance globale d’une supply chain observée comme une trajectoire multidimensionnelle. Cependant pour les supply chains, il est rare que les managers se limitent à observer trois indicateurs. Il est donc impératif de trouver un moyen de rendre ces résultats manipulables et visualisable dans un référentiel à plus de trois dimensions. La réalité virtuelle est la solution explorée pour immerger les décideurs dans une version virtuelle du référentiel de performance, dans laquelle ils peuvent visualiser et interagir avec les trajectoires et les forces, ouvrant la porte à une nouvelle génération de tableau de bord de performance.

Tags: soutenance

 Infos

  • Added by: Julien Mauries (jmauries)
  • Updated on: May 16, 2023, 9:37 p.m.
  • Channel:
  • Type: Defense
  • Main language: French
  • Audience: Doctorate

Comment(s)

Loading…